La vie n’est pas un long fleuve tranquille… et, surtout, pas au travail. On parle souvent des bienfaits de la méditation de pleine conscience dans la vie de tous les jours, et particulièrement sur la gestion du stress, l’acceptation des émotions, l’amélioration du sommeil. Mais qu’en est-il des effets de la mindfulness sur notre vie au travail ? Parfaitement concrets !

Le dur monde du travail

On n’échappe plus à l’hyperconnectivité au travail, à une accélération toujours plus aiguë du rythme des journées, aux changements de dernières minutes, aux demandes intempestives, à une productivité jamais « assez »… Il faut travailler toujours plus vite, être toujours plus performant(e), s’adapter à chaque minute, le tout à côté d’une vie privée souvent trépidante… On fait comment pour préserver un bien-être autant mental que physique, et surtout pour éviter le burnout ?

La mindfulness à la rescousse

Le monde du travail actuel est un ogre en énergie : nous en perdons beaucoup, parfois trop si on n’y prend pas garde. Pour trouver et garder l’équilibre, il est bon de trouver une activité qui nous remplit d’énergie.

En nous permettant de trouver les ressources en nous-mêmes pour nous apaiser, pour chausser d’autres lunettes sur la vie, pour accueillir les événements de manière équanime, la méditation de pleine conscience est un magnifique chemin à emprunter pour équilibrer également notre vie professionnelle. 

Quand nos émotions ne sabotent plus notre travail

La pleine conscience amène un changement de regard sur les événements qui nous arrivent dans la vie, et donc certainement au travail, situation propice aux imprévus, aux délais raccourcis, aux demandes impétueuses…

Quand on pratique régulièrement la mindflulness, on arrive à mieux accueillir ces situations, le corps s’accommode plus fluidement à ces expériences parfois déstabilisantes. Les émotions sont « vues » et accueillies, mais elles ne dirigent plus la réponse à donner à événement désagréable. Elle permet donc d’atténuer nos réactions impulsives.

Prenons cette image : celle ou celui qui pratique régulièrement la méditation de pleine conscience peut devenir cet arbre souple, bien enraciné, dont les branches et le tronc ont la capacité de légèrement se ployer pour s’adapter à une météo capricieuse…

Quand nous donnons des réponses plus justes aux demandes et imprévus

Cet « arbre souple » que nous devenons petit à petit va intégrer de manière plus ancrée les secousses au travail. Cette souplesse et cette capacité à accueillir vont nous permettre de donner une réponse plus juste aux demandes, d’avoir plus de discernement, de mieux trier les priorités et les actions à accomplir.

Quand notre relation aux autres devient plus fluide

La pleine conscience nous invite à être attentifs à nos pensées, à notre façon d’être mais aussi de dire… Être plus conscients des mots que l’on va nommer permet de soigner notre communication. Celle-ci sera empreinte également de plus d’empathie, d’écoute de l’autre.

La pleine conscience nous invite en outre à travailler notre compassion, envers nous-mêmes mais aussi envers les autres. Quand cela se passe dans le monde du travail, on en imagine aisément les bienfaits ! 

Résultats ? Une meilleure communication, moins de conflits, des relations plus apaisées, plus humaines…

« Les gens passent 46,9 % de leur temps d’éveil à penser à autre chose que ce qu’ils font, et cette errance mentale les rend généralement malheureux. »*

Quand notre concentration est renforcée

Quand on passe quasi la moitié du temps à penser à autre chose que ce que l’on est en train de faire… on se dit que c’est une sacrée perte d’énergie !  Voilà qui est tout sauf performant. 

La pleine conscience nous invite à porter notre attention sur l’instant présent. Et en améliorant notre capacité à vivre dans le moment présent, elle nous rend plus concentré sur la tâche à accomplir. 

Résultat ? Mieux concentrés, nous terminons notre mission en temps et en heure… Nous sommes plus relax pour la suite. Notre productivité est boostée, mais de manière qui respecte notre rythme biologique.

Quand notre transition boulot-maison est facilitée

En étant plus capables de nous focaliser sur le moment présent, nous pourrons mieux « fermer la porte » du travail quand nous le quittons. Nous prendrons même le temps de quelques respirations conscientes sur le trajet de retour, ou plus si temps et affinités ! Balade en nature, sport en conscience, marche consciente de quelques minutes : nous trouverons toujours de quoi bien fermer une porte avant d‘en ouvrir une autre.

« La pleine conscience est un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie instant après instant. » Jon Kabat-Zinn

Des idées de petites pratiques au travail

Alors, au-delà de notre pratique quotidienne de mindflulness, le matin, qui nous permettra d’aborder la journée de travail l’esprit clair, serein, énergisé, que pouvons-nous insérer comme petites pratiques dans nos journées de travail ?

Quelques idées, à étoffer !

Lunch en tête à tête avec soi

Profitez de la pause déjeuner, même petite, pour vous balader quelques minutes en pleine conscience, de préférence dehors.

Rituel de micro respi conscientes

Créez-vous un signal « je prends 3 respi conscientes » : exemple, quand vous allez aux toilettes, endroit idéal pour se retrouver avec soi. Un signal que vous pouvez booster en buvant beaucoup d’eau. 😊 

STOP à l’agenda

1 fois, 2 fois, 3 fois sur la journée, faites sonner l’alarme de votre smartphone pour faire votre STOP : pause, un pas de côté, je respire…

 

*Selon une étude menée par les psychologues Matthew A. Killingsworth et Daniel T. Gilbert de l’Université de Harvard

Pour approfondir le sujet, d’autres articles en lien :

Comment est-ce que je médite chaque jour 

La marche méditative en nature, la sérénité à portée de pas 

La méditation c’est bon pour le cerveau: vrai ou faux ?

 

Cet article, comme les autres articles publiés sur ce blog, a pour objectif de vous informer sur le fonctionnement ou les bénéfices de la pleine conscience. N’hésitez pas à les parcourir pour en apprendre plus. Toutefois, en matière de pleine conscience, l’expérience est la meilleure porte vers la connaissance. C’est pourquoi je propose régulièrement de petites séances d’informations émaillées d’exercices pratiques. Vous trouverez ici le calendrier des prochaines séances. Au plaisir de vous y rencontrer et d’échanger avec vous.

 

Olivier De Keyser

 

Share This