La Méditation de la montagne

Notre vie peut charrier, par moments, son lot non négligeable de turbulences, de stress, de soucis, … C’est là qu’une pratique méditative d’ancrage peut jouer un rôle soutenant. En nous aidant de l’image de la montagne, cette méditation peut nous permettre de trouver la stabilité nécessaire pour ne pas nous laisser emporter par ce courant bouillonnant.

  • Pratiquez cette méditation assis-e, ou debout en ressentant alors bien l’ancrage au niveau de vos pieds.
  • Centrez-vous sur la stabilité de la position et sur la respiration.
  • Visualiser une montagne avec:
    • une base large et stable,
    • une cime étroite, digne et élevée,
    • des flancs obliques amenant vers la cime,
    • puis sa forme globale,
    • la texture de la roche,
    • la végétation,
    • la neige éventuelle,
    • et tout l ‘environnement autour: ciel avec ou sans nuages, soleil ou crépuscule …
  • Inspirez les qualités de la montagne: majestueuse, calme, imperturbable, immuable…
  • Transposez cette image sur vous/en vous :
    • la base, ce sont vos jambes et votre bassin ancrés dans le sol,
    • les flancs de la montagne, ce sont vos bras, vos coudes, vos épaules, 
    • la cime, votre tête
  • Inspirez les qualités de la montagne: majestueuse, calme, imperturbable, immuable…
  • Quelles que soient les conditions météos:
    • beau temps,
    • averses légères ou plus lourdes,
    •  intempéries (grêles, vents forts, brouillard),
    • tempête…
  • Restez avec ce sentiment de force, de calme, de stabilité avec conscience ouverte des  phénomènes.
  • Et inspirez la stabilité, la dignité, la détente.
Share This