Se sentir nul ou nulle, pas à la hauteur, laisser plutôt la parole aux autres en réunion, se sentir bloqué-e, ne pas oser avancer dans un projet (perso ou pro)… Est-ce un manque de confiance en soi ou d’estime de soi ? Les 2. Et pour retrouver l’une et l’autre, il est bon de travailler sur les 2. Un travail sur soi qui sera grandement aidé par la pratique de la pleine conscience.

Différence entre estime de soi et confiance en soi

Dans un cheminement en développement personnel ou en recherche de mieux-être, l’estime de soi et la confiance en soi jouent des rôles cruciaux. Même si elles sont interconnectées, ces deux notions se distinguent:

L’estime de soi se rapporte à la valeur que nous nous attribuons, affectant profondément notre perception de nous-mêmes. Elle englobe le respect, l’amour et l’acceptation que nous avons pour notre personne. Une estime de soi élevée se manifeste par une image positive de soi et un sentiment général de valeur personnelle. L’estime de soi se construit au fil de nos expériences de vie.

La confiance en soi, en revanche, est notre foi en nos capacités et compétences. Elle fluctue souvent selon les situations, se renforçant avec nos succès et pouvant diminuer face à l’échec. La confiance en soi est donc dynamique, dépendante de notre expérience et de notre capacité à relever les défis. La confiance en soi se construit au fil de nos succès et échecs.

Quand la confiance en soi et/ou l’estime de soi s’égratignent…

Leila ne se sent jamais assez calée pour avoir et donner un avis, que ce soit en réunion, en famille, entre amis. Alex ne prend pas la parole en équipe, il craint le jugement des autres. Olivia cumule les formations mais ne se lance pas… 

Dans les synonymes du mot « estimer », on trouve autant apprécier, honorer qu’évaluer et … juger

Cette tendance à nous juger négativement, cette croyance de nous sentir « pas assez », « incomplet », qui bloque tous nos élans, cette propension à toujours nous comparer à l’autre, tous ces schémas inconscients sont le point de départ du manque d’estime de soi, qui par ricochet, grignote notre confiance en nous. Tout comme le manque de confiance en nous grignote notre estime de nous ! Comment faire de ce cercle vicieux un cercle vertueux ?

Le rôle de la pleine conscience dans l’estime de soi et la confiance en soi

Emprunter le chemin proposé par le mindfulness va nous être d’une aide précieuse. La pleine conscience encourage à être pleinement présent et engagé avec l’instant, sans jugement, elle s’avère donc être une alliée de taille dans l’amélioration de l’estime de soi et de la confiance en soi. 

La pleine conscience nous aide à :

  • Augmenter la conscience de soi : être pleinement présent à ce qu’il se passe, à chaque instant, dans notre pratique et notre quotidien, c’est l’essence de la mindfulness. Cette “pleine” conscience de soi permet d’aller au-delà de certaines représentations limitantes à propos de nous-même. 
  • Atteindre une meilleure acceptation de soi : en nous invitant à nous observer sans jugement, elle nous amène petit à petit à réduire cet “autocritiqueur” qui sommeille en nous.
  • Réguler, réduire le stress et l’anxiété : la pleine conscience renforce notre foi en nos capacités à faire face au stress que génèrent les défis de la vie.
  • Améliorer le lâcher prise: en améliorant notre capacité à faire face à nos émotions, nous gagnons en résilience, élément fondamental pour maintenir une confiance en soi stable.
  • Atteindre un sentiment de complétude : cette capacité à vivre plus pleinement les choses, à ne pas se juger négativement ce qui nous arrive améliore notre estime de nous-mêmes. Par ricochet, nous nous sentons bien, OK quelle que soit la situation. Nous atteignons petit à petit un sentiment de complétude qui ouvrira le champ des actions possibles.

2 idées de pratique de pleine conscience:

1/ La méditation d’autocompassion pour renforcer l’estime de soi 

Voici une pratique qui vise à cultiver des sentiments d’amour inconditionnel, de compassion, de bienveillance et d’acceptation envers soi-même et les autres. 

  1. Se poser, respirer dans le coeur : asseyez-vous dans une position confortable dans un endroit calme, fermez les yeux, faites 3 respirations profondes puis portez votre attention sur votre respiration : imaginez que celles-ci partent du cœur…
  2. Se connecter à soi : observez vos pensées et vos émotions présentes, soyez conscient de votre état émotionnel actuel sans jugement.
  3. Choisir un “mantra” de bienveillance : choisissez quelques phrases de bienveillance: des souhaits de bonheur, de sécurité, de santé et de paix pour vous-même… Exemple: « Que je sois en sécurité, que je sois en bonne santé, que vienne le bonheur ».
  4. Diriger ce “mantra “vers soi-même : répétez-le lentement et avec intention, en vous concentrant sur chaque mot et en essayant de ressentir les sentiments de chaleur et de compassion envers vous-même.
  5. Étendre l’amour bienveillant : après avoir cultivé l’amour bienveillant envers vous-même, vous pouvez étendre cette pratique vers d’autres personnes. Commencez par quelqu’un que vous aimez comme un ami proche ou un membre de votre famille, puis étendez progressivement votre cercle pour inclure des personnes neutres, et enfin des personnes avec lesquelles vous avez des difficultés.
  6. Terminer avec soi-même : terminez la méditation en revenant à vous-même et en envoyant à nouveau ce mantra de bienveillance et de compassion vers votre propre être. Ressentez l’amour et la compassion qui émanent de cette pratique et prenez un moment pour apprécier ces sentiments.

Si vous identifiez que vous êtes trop parti dans des rêveries ou que l’exercice ne vous convient pas, revenez tout simplement à nouveau à l’attention à votre respiration au niveau du cœur.

2/ La méditation sur ses réussites personnelles pour renforcer la confiance en soi 

Voici une pratique qui vise à nous faire changer de lunettes sur nous-même et à ancrer les expériences positives. 

  1. Se poser, respirer : asseyez-vous dans une position confortable dans un endroit calme, fermez les yeux, faites 3 respirations profondes puis portez votre attention sur votre respiration : l’air qui entre, l’air qui sort…
  2. Rappel des réussites passées : prenez quelques instants pour vous rappeler vos réussites passées, qu’elles soient grandes ou petites. Pensez à des moments où vous avez surmonté des obstacles, atteint des objectifs ou réalisé quelque chose dont vous êtes fier. Laissez ces souvenirs vous remplir de fierté et de satisfaction.
  3. Visualisation détaillée : choisissez une de ces réussites personnelles et visualisez-la avec autant de détails que possible. Imaginez-vous revivre cette expérience. Que voyez-vous, entendez-vous, ressentez-vous ? Essayez de recréer la scène dans votre esprit avec le plus de vivacité possible.
  4. Ressentir la gratitude et la fierté : en vous concentrant sur cette réussite, ressentez la gratitude pour vos efforts et votre persévérance qui ont conduit à ce succès. Ressentez également la fierté de vos réalisations et la confiance en vous-même qui en découle.
  5. Étendre cette sensation : laissez cette sensation de confiance et de fierté se propager à travers votre corps. Imaginez-la comme une lumière chaude et énergisante qui remplit chaque partie de votre être.
  6. Ancrage de l’expérience : choisir une phrase ou un mot positif que vous vous répéterez à chaque fois que vous avez besoin de retrouver cette confiance en vous.
  7. Revenir en douceur : prenez le temps de revenir en vous concentrant à nouveau sur votre respiration, puis ouvrez doucement les yeux.

Ce ne sont que 2 exemples. Les méditations d’ancrage, les pratiques de gratitude, la respiration consciente et bien d’autres pratiques de pleine conscience nous invitent à nous connecter profondément avec nous-mêmes, à nous « ouvrir ». En intégrant la pratique de la pleine conscience dans notre routine quotidienne, nous pouvons progressivement construire une estime de soi plus solide et une confiance en nos capacités renforcées. 

Pour approfondir le sujet, d’autres articles en lien :

La méditation de pleine conscience, c’est quoi

La pleine conscience, une clé de résilience ?

Comment méditer chaque jour ?

Cet article, comme les autres articles publiés sur ce blog, a pour objectif de vous informer sur le fonctionnement ou les bénéfices de la pleine conscience. N’hésitez pas à les parcourir pour en apprendre plus. Toutefois, en matière de pleine conscience, l’expérience est la meilleure porte vers la connaissance. C’est pourquoi je propose régulièrement de petites séances d’informations émaillées d’exercices pratiques. Vous trouverez ici le calendrier des prochaines séances. Au plaisir de vous y rencontrer et d’échanger avec vous.

 

Olivier De Keyser

 

Share This